S02, le podcast

Pour une écoute optimale et un plaisir décuplé, privilégiez l’écoute au casque 🎧

Strigile

(stri-ji-l’)s. m.

  • Instrument en forme de racloire, en bronze, dont les anciens se servaient dans le bain pour racler la peau et en détacher la crasse.
  • Sorte de cannelures sinuées qui servent d’ornement à un certain nombre de sarcophages antiques.

D’après le Littré, mai 2019

L02, le podcast

Pour une écoute optimale et un plaisir décuplé, privilégiez l’écoute au casque 🎧

ladrerie

(la-dre-rie)s. f.

  1. 1Nom vulgaire de la lèpre au moyen âge.Hôpital destiné aux lépreux. Être reçu dans une ladrerie.
  2. 2Maladie particulière aux porcs, caractérisée par le développement, dans le tissu cellulaire, de nombreuses vésicules qui ne sont autre chose que des cysticerques.
  3. Fig. Avarice sordide.
    • Cela m’a fait souvenir du soin qu’elle [une tante] prit de me venir voir à Monthelon, de peur que je n’allasse chez elle ; cela s’appelle de la ladrerie en langage commun, Sévigné, 31 déc. 1684.
    • Comme je suis très fâché de payer trois vingtièmes de mon bien, et de me ruiner pour avoir l’honneur de vous faire la guerre [au roi de Prusse, guerre de sept ans], vous croirez peut-être que c’est par ladrerie que je vous propose la paixVoltaireLett. roi de Pr. 15 avr. 1758.

D01, le podcast

Pour une écoute optimale et un plaisir décuplé, privilégiez l’écoute au casque 🎧

davier

(da-vié ; l’r ne se lie jamais ; au pluriel, l’s se lie : les da-vié-z et autres instruments) s. m.

  • Pince recourbée dont les dentistes se servent pour arracher les dents.
  • Terme de marine. Rouleau de bois mobile placé horizontalement sur le bord d’une grande embarcation à la poupe ou à la proue.

D’après le Littré, mars 2019


S01, le podcast

Pour une écoute optimale et un plaisir décuplé, privilégiez l’écoute au casque 🎧

strychnine

(strik-ni-n’)s. f.

  • Terme de chimie. Alcali végétal fort vénéneux qu’on ne trouve que dans les végétaux vénéneux de la tribu des strychnées.

D’après le Littré, février 2019

L01, le podcast

Pour une écoute optimale et un plaisir décuplé, privilégiez l’écoute au casque 🎧

ligneux, euse

(li-gneû, gneû-z’)adj.

  • 1 Terme de botanique. Qui tient de la nature du bois.
    • Une semence d’arbre, un gland qu’on jette en terre au printemps, produit au bout de quelques semaines un petit jet tendre et herbacé, qui augmente, s’étend, grossit, durcit, et contient déjà, dès la fin de la première année, un filet de substance ligneuseBuffonHist. nat. Part. exp. Œuv. t. VIII, p. 159.
    • Les fibres ligneuses sont aux plantes ce que les fibres osseuses sont aux animauxBonnetUs. feuilles plantes, 5e mém.
  • Couches ligneuses, zones qui se forment successivement autour de la moelle dans les dicotylédones, et sont visibles sur la coupe transversale des tiges, où elles produisent des cercles concentriques.
    • Un gros arbre est composé d’un grand nombre de cônes ligneux qui s’enveloppent et se recouvrent tant que l’arbre grossitBuffonExp. sur les vég. 1er mém.
  • Corps ligneux, la partie de la tige ou de la racine des plantes dicotylédones qui se trouve comprise entre la moelle et l’écorce.
  • Plantes ligneuses, celles dont les tiges et les branches, d’abord faibles, comme celles des végétaux herbacés, forment consécutivement un bois solide.
  • 2 S. m. Le ligneux, principe immédiat neutre, non azoté, insoluble, et formant la base de l’organisation des végétaux.

D’après le Littré, janvier 2019